Protection des constructions neuves

Protection des constructions neuves

 

Les termites sont les insectes xylophages les plus connus (en savoir plus). En France métropolitaine et DROM-COM, lorsque les bâtiments neufs sont construits en zone termitée, ou en zone susceptible d’être classée termitée, une réglementation préventive s’applique (ne concerne que le termite souterrain). Les mesures prévues sont définies au niveau du Code de la Construction et de l’Habitat par les articles R 112-2 et R112-3 :

  • mise en œuvre d’un dispositif de type barrière physique ou physico-chimique
    ou
  • mise en œuvre d’un dispositif de construction contrôlable (sauf pour les départements d’Outre-Mer) : cette dernière possibilité ne protège pas la future construction de risques d’infestation mais permet de l’anticiper. Il est toutefois important de privilégier le traitement préventif afin de prévenir le bâti d’une infestation de termites plutôt que de devoir y faire face.
  • Dans le cas d’une rénovation incluant la démolition de la dalle du bâtiment il est obligatoire de procéder à un traitement préventif des sols par la mise en œuvre d’un dispositif de type barrière physique ou physico-chimique.

L’épandage insecticide de produits biocides sur le sol n’est pas une technologie retenue dans la liste des dispositifs fixés dans l’arrêté du 27 juin 2006, modifié par l’arrêté du 16 février 2010 puis 4 décembre 2014. Bien que largement utilisé pendant de nombreuses années, elle ne doit plus être utilisée.

Typologie de produits de protection des constructions neuves

 

On distingue deux catégories de produits principales :
Les barrières à support physique constitué par un matériau résistant au franchissement par les termites.
 

 

Les barrières physico-chimiques comprenant un ou plusieurs biocides et dont le support physique est constitué par une ou plusieurs membranes. Comme pour les barrières physiques, elles ont pour fonction d’être résistantes au franchissement par les termites. Ces produits relèvent du règlement sur les produits biocides [RPB, règlement (UE) n° 528/2012].

Mise en œuvre des produits de traitements des constructions neuves

 

L’ensemble des informations concernant la mise en œuvre de ces produits est décrite dans la documentation du fabricant, les avis techniques dédiés et les référentiels de certification des applicateurs. Trouver une entreprise certifiée CTB-A+.

Traitement des constructions neuves, les spécificités de la certification CTB-P+

 

Efficacité des produits de traitement certifiés

La résistance des barrières physique au franchissement par les termites est évaluée en certification au travers d’essais de laboratoire mettant en œuvre divers vieillissements (ex : milieu alcalin, rationnement solaire, délavage).

Ceci est complété en surveillance par des essais terrain sur une durée de 10 ans.

L’évaluation est menée dans un premier temps sur les espèces de termites présentes en France métropolitaine, puis optionnellement sur des espèces représentatives dans les DROM COM.

 

Enfin, la certification atteste de l’acceptabilité des produits par rapport à la santé et à l’environnement.

 

Tout savoir sur la certification CTB-P+